Articles

22.06.2020

Nouvelles commandes musicales

DATE LIMITE: 28.08.2020

Nouvelles commandes musicales

Dans le cadre des aides en faveur de la relance de la culture et de la créativité artistique, le ministère de la Culture lance un deuxième appel à candidatures pour compositions musicales pour la saison 2020-2021, cette fois avec la participation de 7 nouveaux partenaires :

  • Ensemble Kammerata Luxembourg (orchestre de chambre)
  • Luxembourg Jazz Orchestra
  • Opus78
  • Luxembourg Wind Orchestra
  • Brass Band du Conservatoire d’Esch-sur-Alzette
  • Festival international pour musique d’Orgue Dudelange
  • De klenge Maarnicher Festival

A l’issue du premier appel à candidatures pour la saison 2020-2021, lancé fin 2019, le ministère de la Culture avait attribué, en collaboration avec les directeurs artistiques et chef d’orchestre des différents ensembles, 8 commandes de composition aux compositeurs et ensembles suivants :

  • Albena PETROVIC pour l’Ensemble Ars « Nova Luxembourg »
  • Catherine KONTZ pour les Solistes Européens Luxembourg
  • Caroline MIRKES pour l’Ensemble vocal Luxembourg
  • Olivier DARTEVELLE pour l’Orchestre de chambre Luxembourg
  • Aaron EINBOND pour l’ensemble « United Instruments of Lucilin »
  • Ivan BOUMANS pour l’ensemble « Estro Armonico »
  • Luc GRETHEN pour la Musique Militaire Grand-Ducale
  • David ASCANI pour l’Orchestre National de Jazz Luxembourg

Conditions d’accès

L’appel s’adresse à tout(e) compositeur/trice luxembourgeois(e) ou résident(e) au Grand-Duché. Les dossiers de candidatures comprennent une biographie complète, une liste d’œuvres composées accompagnées d’éventuels exemples audio ou vidéo ainsi que toute autre information utile.

Les candidatures sont à envoyer jusqu’au 28.08.2020 à l’adresse appel.musique@mc.etat.lu en indiquant le ou les ensembles visés.

Une durée minimale de 8 minutes est à prévoir pour les œuvres composées.

Montant de l’aide

Les tarifs sont de :

  • 4.400.- EUR HTVA pour l’Ensemble Kammerata Luxembourg (orchestre de chambre)
  • 4.400.- EUR HTVA pour le Festival international pour musique d’Orgue Dudelange, ainsi que pour « De klenge Maarnicher Festival »
  • 4.600.- EUR HTVA pour le « Luxembourg Jazz Orchestra » (big band) et « Opus78 » (big band)
  • 5.600.- EUR HTVA pour le Luxembourg Wind Orchestra (orchestre harmonique agrandi) et le Brass Band du Conservatoire d’Esch-sur-Alzette (brass band)

Attribution de l’aide

Le ministère de la Culture veillera à soumettre les dossiers de candidature aux orchestres et ensembles concernés. Ensuite il appartient aux directions artistiques des orchestres et ensembles en question de faire leur choix parmi les candidatures soumises. Chaque orchestre/ensemble se réserve le droit de ne pas retenir de candidat. Le ministère de la Culture impose aux compositeurs/trices une période de création qui ne peut pas dépasser une année à partir de l’arrivée de la lettre de confirmation.

Droits et devoirs

Droits et devoirs du commanditaire

L’interprète, l’ensemble, l’association de concerts ou le festival qui commande une œuvre détient les droits pour la première exécution publique de l’œuvre (création ou répétition générale de celle-ci si elle est publique). Les droits sur toutes autres exécutions doivent être réservés.

Droits et devoirs de l’auteur

Ses droits patrimoniaux sur l’œuvre, sauf pour la première exécution publique, sont gérés par les sociétés de droits d’auteurs. Il doit faire figurer le nom du commanditaire sur la partition, le cas échéant également celui du ministère de la Culture. Il a le droit de conserver le manuscrit et les esquisses, qui restent sa propriété, et celui de choisir l’éditeur.

Création

Dans le cas où le commanditaire décidait de ne pas organiser la création de l’œuvre, où dans le cas où il devait abandonner l’idée de la commande, alors que la composition est achevée ou déjà bien avancée, le commanditaire est tenu de payer la totalité des honoraires à l’auteur. Si l’auteur ne livre pas la partition à temps et que le commanditaire subit un dommage, ce dernier peut retenir le paiement de la deuxième tranche des honoraires. Si la création de l’œuvre composée et déjà payée n’a pas été organisée par le commanditaire dans les trois ans suivant la remise de la partition, l’auteur est libre de proposer l’œuvre à des tiers, afin qu’elle soit jouée à une autre occasion.

Contrat

Avant de commencer une nouvelle œuvre commandée, l’auteur devrait préalablement discuter et donner par écrit au commanditaire son accord sur les points suivants :

  • Une description générale de l’œuvre commandée (style, genre, caractéristiques, contexte)
  • L’instrumentation et la durée de l’œuvre
  • Le montant des honoraires et les modalités de paiement
  • La date à laquelle la partition complète doit être livrée et le nombre de copies
  • Dans le cas où l’auteur réalise le matériel d’exécution : le nombre de copies des parties instrumentales ainsi que la date à laquelle ce matériel doit être livré
  • Le/la ou les interprète(s)
  • La date et le lieu de la création, s’ils sont déjà connus
  • Un délai de paiement au cas où le paiement de la composition se fait au moment de la création.

Information

Joé Haas
Ministère de la Culture
Service de la création et promotion artistiques
Département Musique
joe.haas@mc.etat.lu
247-86648

Nouvelles commandes musicales




Tags:
ministère de la culture commandes


Commentaires